Au beau coeur de mai (Gaston Couté)

Petiote, ne t'en va pas,
Avec le grand Pierre au bras,
Parmi la plaine aux récoltes
Où les moulins virevoltent
Sous les étoiles qui brillent ;
Car, vois-tu,
C'est pas bien sûr pour la vertu
Des filles !
Bah ! si mon bonnet saute les moulins,
Je le verrai bien !
J'aime mon galant — au beau coeur de mai
Laissez-moi donc l'aimer,
Laissez-moi donc l'aimer !

Petiote, si t'as fauté,
Pour aller le rapporter
Tous les oiseaux qui t'épient :
Vieux merle et méchante pie
S’envoleront à la ronde,
Et chez nous
Cela fera clabauder tout
Le monde
Bah ! Si les voisins m'appellent : catin,
Je le verrai bien !
J'aime mon galant — au beau coeur de mai
Laissez-moi donc l'aimer !

Petiote, au beau coeur de mai
Quand on s'est permis d'aimer
Dans les foins et sous les haies,
En hiver l'Amour se paie
Par la douleur et la peine :
Le petit
Quelque jour de janvier tout gris
S’amène !
Après tout, mon Dieu! si le petit vient,
Je le verrai bien !
J'aime mon galant — au beau coeur de mai
Laissez-moi donc l'aimer !

Petiote. après tout cela,
Serments du temps des lilas
Roulent devant votre porte
Au milieu des feuilles mortes,
Et le grand menteux, le lâche!
Le beau gars !
Qui vous fit choir dans ses bras
Vous lâche !
Après tout, mon Dieu! s'il fait ça... le chien!
Je le verrai bien !
J'aime mon galant — au beau coeur de mai
Laissez-moi donc l'aimer !