Berceuse du petit brise-fer (Gaston Couté)

Mon Pierre aura voulu tantôt
Grimper encore à l'ormeteau
Pour y dénicher des corneilles
Et, ce soir, quand il est rentré,
Le pantalon tout déchiré,
Il avait peur pour ses oreilles.

Refrain :
Dodo, dodelinotte,
Petit brise-fer, chetit garnement...
Dodo, dodelinotte,
Tandis que ta maman
Ravaude ta culotte !

Mon Pierrot est si turbulent
On dirait notre biquin blanc
Qui fait toujours péter sa corde ;
Quand on le voit se trémoussant,
Dans tous ses mouvements on sent
La joie de vivre qui déborde
(au refrain)

Mon Pierre est beau, mon Pierre est fort
Dans son lit de fer quand il dort
On croirait un doux petit ange.
Mais le matin, dès son réveil
Ça fait un brigand sans pareil
Que le diable partout dérange.
(au refrain)

Mon Pierre, je suis fière au fond
De le savoir si polisson,
En le voyant si frais, si rose ;
Car, s'il est toujours à sauter,
C’est signe de bonne santé,
Et son sang vif en est la cause...
(au refrain)

Aussi, dors tranquille. Pierrot.
Tu ne donneras jamais trop
De pareil travail à ta mère :
Pour les tout petits drôles blonds
Vaut mieux user des pantalons
Que des drogues d'apothicaire.
(au refrain)