Grand'mère gateau (Gaston Couté)

Qui veut des fraises du bois joli ?
En voici, en voici
Mon panier tout rempli
Pierre DUPONT

J'ai s'coué les rein's-claud' du peurgnier
Pour les ramasser su' la mousse ;
J'ai fait guerner les perles douces
Des groseilliers dans mon pagnier ;
Pis j'ai renvarsé queuqu's bounn' liv'es
De suqu'er blanc su' les fruits clairs
Qui cuis'nt dans ma cassine en cuiv'e
Et v'là d'la lichad' pou c't'hiver !

Refrain :
Ah ! les bell's confitur's varmeilles !
J'en ai aux peurn's et aux grosseilles
C'est pou' les p'tiots
Quand c'est qu'i's vienront vouér leu vieille
Grand'mèr' gatieau !

Quand c'est qu'i's ont ben tapagé
Ou ben raconté des histouéres,
Les p'tiots guign'nt le fin haut d'l'ormouére
Plein d'pots d'confitur' ben rangés,
Et i's dis'nt : « grand'mère, on te le jure,
On a grand faim, on mang'rait ben. »
Mais i's lich'nt tout's les confitures
Sans fer' de mal à leu' bout d'pain !
(au refrain)

Si je tourne l'nez de d'ssus eux,
Les brigands, grimpés su' eun' chaise,
S'bourr'nt de confitur's à leu-z-aise
Et s'en embarbouill'nt jusqu'aux yeux.
Alors et c'est eun' chous' qui m'brise,
Mais c'est pou' qu'i's ne r'commenc'nt pus !
Faut que j'corrig'leu' gourmandise
Par eun'bounn' ciclé' su' leu' cul !
(au refrain)

Si j'les cicle, ces entêtés
Braill'nt coumm' des vieaux à la bouch'rie,
Et, pour calmer leu's pleurnich'ries
Qu'mes carress's peuv'nt pas arrêter,
J'dis à tout's les mauvais's figures,
J'dis à tous les p'tits airs grognons :
« Allons, v'aurez des confitures
Si vous pleurez pus, mes mignons ! »
(au refrain)