Paroles de la chanson "L'homme de Cro-Magnon"

C'était au temps de la préhistoire
Voici deux ou trois cent mille ans
Vint au monde un être bizarre
Proche parent de l'orang-outang
Debout sur ses pattes de derrière
Vêtu d'un slip en peau de bison
Il allait conquérir la terre
C'était l'homme de Cro-Magnon

Refrain :
L'homme de Cro,
L'homme de Ma, l'homme de Gnon
L'homme de Cro-Magnon, pon pon
L'homme de Cro, de Magnon
Ce n'est pas du bidon
L'homme de Cro-Magnon, pon-pon !
L'homme de Cro, de Magnon
Ce n'est pas du bidon
L'homme de Cro-Magnon, pon-pon !

Armé de sa hache de pierre
De son couteau de pierre itou
Il chassait l'ours et la panthère
En serrant les fesses malgré tout
Devant le diplodocus en rage
Se sentant tout de même un peu petit
Il se disait dans son langage :
Vivement qu'on invente le fusil !
(au refrain)

Il était poète à ses heures
Disant à sa femme en émoi
Tu es belle comme un dinosaure
Tu ressembles à Garbo Greta
Si tu aimes les cartes postales
Dans ma caverne tout là-haut
Je te ferai voir mes peintures murales
On dirait du vrai Picasso
(au refrain)

Trois cent mille ans après sur terre
Comme nos ancêtres nous admirons
Les monts, les bois et les rivières
Mais s'il revenait quelle déception
De nous voir suer six jours sur sept
Il dirait sans faire de détail
Vraiment que nos descendants sont bêtes
D'avoir inventé le travail !