Paroles de la chanson "Qui craint le grand méchant loup ?"

Refrain :
Qui craint le grand méchant loup ?
C'est p't'être vous,
Ce n'est pas nous !
Voyez comme d'ailleurs on tient l'coup :
Tra la la la ! Na !
Si jamais nous le rencontrons,
Foi de mignons
Petits cochons !
A sa barbe, nous chanterons :
Tra la la la ! Na !

Il y avait trois petits cochons
A la queue en tire-bouchon,
Qui, lorsqu'on parlait du grand méchant loup,
Ne s'affolaient pas du tout !
Le premier, joyeux vivant,
Avec du foin, tout bonnement,
En faisant tutute,
En jouant sur sa flûte,
Se bâtissait un logement...
L'autre, le second,
Faisait sa maison
En bois de mirliton...
Et de son violon,
Donnait le frisson
Aux dames cochons !
Y avait que le numéro trois
Qui voulait bâtir son toit
Avec de la brique et puis du ciment
Et travaillait sérieusement !
Ah ! Ah ! Ah !
Les deux autres gros
Le prenaient pour un ballot
Ah ! Ah !
(au refrain)

Mais voilà qu'en fin de journée,
Monsieur Loup montra son nez...
Sur la maison de foin, soufflant, il fit :
Ouf...
Elle tomba... broum patapouf !
Les deux premiers petits cochons
Tremblaient dans leurs pantalons,
Car la maison faite en bois de mirliton
S'écroula de la même façon !
Mais le numéro trois,
Plein de sang-froid,
Leur dit : "Venez chez moi !"
Vite ses compagnons
Ne firent qu'un bond dans sa maison !
Sur ses briques et son ciment,
Le loup se cassa les dents,
Si bien que, vexé, pour en terminer,
Il périt dans la cheminée,
Ah ! Ah ! Ah !
Faisaient les cochons
Eux-mêmes en tire-bouchon
Ah ! Ah !

Qui craint le grand méchant loup ?
C'est p't'être vous,
Ce n'est pas nous !
Voyez comme d'ailleurs on tient l'coup :
Tra la la la ! Na !
Nous n'allons plus le rencontrer
Vous mentez
Ce n'est pas vrai !
Il est mort et même enterré
Tra la la la ! Na !